IMG_5589

Pierre Savard,
à l’entrée du parc culturel D’Arts et de rêves

Trouver la perle rare

Si l’année 2020 a mis à rude épreuve le monde que l’on connaissait, le parc D’Arts et de rêves s’en est heureusement, pour sa part, ressorti indemne.  En effet il ne s’est jamais si bien porté et ceci, en grande partie grâce à Pierre Savard, notre Responsable à l’entretien du parc.  Il serait peut-être plus juste de parler d’« intendant » du parc tellement Pierre s’est approprié les lieux et s’est lié d’amitié avec ses visiteurs, humains et animaux.

Ses compétences

Entré en fonction à la mi-juin, Pierre s’est tout de suite mis à l’ouvrage pour entretenir, mais surtout améliorer ce qui était déjà en place.  Il faut dire qu’il apportait avec lui un coffre bien outillé et une riche expérience :

  • une bonne connaissance des végétaux;
  • un savoir-faire et une débrouillardise pour bâtir et réparer outils et installations;
  • un flair pour l’art et le beau provenant de sa longue expérience dans le monde artistique car Pierre a de fait conçu et commercialisé sa propre gamme de produits de maquillage : PROMEL.

Ses réalisations

Les réalisations de Pierre sont vraiment nombreuses.

  • Il a exécuté avec beaucoup d’amour les tâches quotidiennes d’entretien des végétaux, de la pelouse et des sculptures.
  • Il a de plus amélioré les installations sur place, notamment en :
    • aménageant une zone d’entreposage de matières organiques;
    • construisant une compostière à partir de palettes récupérées.
  • Il a aussi réaménagé le kiosque d’accueil à l’entrée du parc en bâtissant un système de rangement pour les outils et l’équipement.
  • Il a également effectué la réparation d’une sculpture endommagée et a coulé une base de ciment pour une nouvelle œuvre d’art.

Reconnaissance

Les visiteurs du parc nous ont maintes fois témoigné de son accueil chaleureux et tous ceux et celles qui ont travaillé à ses côtés, bénévoles ou employés, ne disent que du bien de ce chic type, fort travaillant et sympathique.

Nous le remercions sincèrement et espérons qu’il sera encore des nôtres au printemps 2021.