Ayez plaisir à découvrir aujourd’hui quelqu’un qui fut bénévole dès la première heure et élue une des premières membres du CA.

L’apport de cette bénévole est incommensurable car elle a non seulement travaillé fort lors des corvées, mais elle a de plus créé le comité artistique et a contribué à recruter un jury sans qui la résidence d’artistes n’aurait pas d’artistes…


On parle souvent de la théorie des six degrés de séparation et dans le cas de Michèle et D’Arts et de rêves, cette théorie s’applique à nouveau. Michèle a connu Nicole (avocate) et Henri (activiste social) alors qu’elle travaillait dans une association d’établissements du réseau de la santé où Nicole et Henri s’impliquaient comme bénévoles. Puis Michèle s’est installée de manière définitive à Sutton en 2005 et s’est retrouvée en 2007 sur le CA d’Arts Sutton, tout comme Nicole qui a partagé avec elle sa vision d’une résidence d’artistes. Michèle aimait l’énergie et le charisme de Nicole et la passion de Nicole et d’Henri pour ce projet de résidence. L’engagement de Michèle dans D’Arts et de rêves a peut-être commencé là, qui sait…

Qui est Michèle ? Une Française qui a débarqué au Québec en 1972 (après un an d’études aux USA) pour s’y installer avec sa famille et y faire carrière. Détentrice alors d’une maîtrise en psychologie et clinique sociale, Michèle poursuit ses études et obtient un MBA de l’UQAM. Michèle devait savoir qu’elle allait éventuellement œuvrer au sein D’Arts et de rêves car elle a travaillé dans des domaines où les compétences qu’elle a développées et maîtrisées sont celles qui servent aujourd’hui parfaitement l’organisme. Michèle a fait du recrutement de cadres, a dirigé des CLSC, a occupé des postes de conseillère cadre à l’Association Québécoise d’Établissements de Santé et de Services Sociaux (AQESSS), a offert du soutien à de nombreux établissements, a négocié avec les ministères… bref une professionnelle aguerrie !

Et qu’a fait Michèle pour D’Arts et de rêves ? Elle a d’abord, comme beaucoup d’autres, participé à la grande corvée récupération des vivaces du 23 mai 2015. Et le projet de la résidence d’artistes et du parc culturel avançait tellement rapidement sous le leadership de Nicole que les trois co-fondateurs ont pensé ajouter des membres au CA et ont tout de suite invité Michèle à se joindre à eux. Quelle sage décision !


Depuis ce temps, bien des choses se sont passées.

Le réseautage a permis à Michèle d’identifier et de recruter des gens qui avaient des liens avec notre région et qui représentaient chacune des trois disciplines—arts du cirque : Jean-Jacques Pillet (Sutton); arts littéraires : France Mongeau (Dunham); arts visuels : Suzanne Pressé (Sherbrooke). Le comité artistique formé, à la fin de 2015, de ces trois professionnels, de Karina et de Michèle, a eu sa première rencontre de travail en janvier 2016.

Il faut reconnaître que depuis janvier 2016 le comité n’a pas chômé, tous s’entendent bien et prennent plaisir à cogiter ensemble…

Sous la gouverne de Michèle, les membres du comité artistique se sont rencontrés environ une fois par mois et ont :

  • proposé une définition du mandat D’Arts et de rêves;
  • identifié les synergies entre les trois arts : cirque, littéraires et visuels;
  • fait des suggestions pour l’aménagement de de la résidence;
  • déterminé les règles du jeu pour :
    • l’appel de dossiers;
    • les coûts d’une résidence;
    • les critères pour les membres du jury;
  • produit tous les documents nécessaires à l’appel de dossiers;
  • identifié des réseaux où publier ces appels.

Le plus gros du travail étant maintenant fait, le comité artistique se rencontre aux deux mois, au besoin.

Le rôle de ce comité est cependant continu car tous les membres sont des ambassadeurs, des agents multiplicateurs, des diffuseurs d’information… Lors de l’inauguration, ce sont eux qui ont utilisé leurs réseaux pour identifier puis inviter des gens qui ont su faire de cette journée un événement mémorable.


Le jury

S’il y a appel de dossiers, il faut un jury, représentatif des trois disciplines, pour évaluer les demandes. Les critères pour recruter les membres du jury ayant été définis par le comité artistique, ne restait qu’à partir à la recherche des meilleurs candidats en faisant à nouveau appel aux réseaux des gens impliqués dans D’Arts et de rêves.

Le jury, comme le comité artistique, est composé de gens ayant des liens avec notre organisme ou avec notre région et les membres s’engagent pour un mandat de deux ans.

En 2016, les demandes de résidence étant peu nombreuses, les membres du jury se rencontraient surtout via internet. En 2017, les demandes de résidence ayant augmenté, les membres se sont rencontrés de visu pour la première fois le 13 mai pour évaluer cinq candidatures, dont quatre ont été retenues.


Et qu’apporte D’Arts et de rêves à une bénévole telle que Michèle ?

« Beaucoup ! » dit-elle, dont le plaisir d’acquérir de nouvelles connaissances; de rencontrer de nouvelles gens; de partager des champs d’intérêts; d’être entourée de personnes aussi enthousiastes et inspirantes que les trois-cofondateurs et de pouvoir soutenir leurs efforts; de travailler avec les membres du comité artistique, les membres du jury, et tous les bénévoles qu’elle rencontre lors des évènements et des corvées. Cet organisme est une plus-value pour Sutton et Michèle est fière d’y être associée.


Que souhaite Michèle pour D’Arts et de rêves ?

Que le lieu soit connu et apprécié non seulement des artistes en résidence–qui ont tous jusqu’à maintenant été séduits par les lieux, la quiétude et l’atmosphère qui incitent à la recherche et à la création–mais qu’ils soient aussi source de plaisir pour tous ceux qui osent s’y aventurer.

P.S. : Michèle, comme vous deviez vous en douter, a aussi des talents artistiques. Lors de la rencontre qui a précédé cet article, Michèle m’a montré des bijoux qu’elle a créés et j’ai eu l’honneur de visiter son atelier. Gardez l’œil ouvert, vous verrez Michèle présenter ces petites merveilles cet été à Sutton…

Liliane

Notre quatrième chronique bénévole sera publiée à l’automne 2017 et vous présentera les membres du comité artistique.

À suivre…